Les apprenants et acteurs de la formation à distance sont confrontés à un marché hétérogène qui propose une multiplicité de cours, de plateformes, de formules (open source ou payantes) aux formats différents ou similaires, mais rarement interopérables.

La qualité de l’enseignement y est inférieure à ce qu’il serait possible d’attendre de ce genre de dispositif et la rentabilité n’est donc pas forcément au rendez-vous pour les institutions. La mise en commun de ces éléments existants permettrait la création d’outils plus adaptés et performants.

Cette normalisation doit prendre en compte 5 éléments essentiels :

– l’accessibilité

– l’interopérabilité

– la réutilisabilité

– la durabilité

– l’adaptabilité

Voici donc notre rapport réalisé en groupe sur les normes et standards de la FAD, avec bien sur SCORM.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s